Réjeanne Comment fonctionne une culotte de règles ?
Lingerie — 30 mai 2019

Comment fonctionne une culotte de règles ?

En 2017, les fondatrices de Réjeanne se sont retrouvées dans leur salon pour réfléchir à une alternative aux tampons et serviettes hygiéniques jetables. Après des mois de recherche et d’essayages de prototypes, elles ont sorti leur propre collection de culottes périodiques.

La team Réjeanne vous explique comment fonctionnent leurs culottes menstruelles et comment elles sont fabriquées.

C’est quoi exactement une culotte de règles ?

Une culotte menstruelle est une culotte lavable et réutilisable qui intègre un assemblage de protection absorbant et antifuite. Elle s’utilise en complément ou en remplacement des protections périodiques habituelles.

Pour celles qui ne tolèrent plus les tampons ou les protections intra-vaginales, ces culottes offrent une alternative douce et confortable pendant les règles. Jolies, écologiques, lavables en machine, saines et absorbantes, la culotte menstruelle Réjeanne est anti-odeur, anti-fuite et anti-angoisse.

Comment ça marche ?

Les culottes Réjeanne offrent jusqu’à 12H de protection grâce à seulement quelques millimètres de tissus intégrés et invisibles. L’assemblage de protection a été longuement réfléchit afin que la surface de tous les tissus soit optimisée et optimale. Alors comment ça se passe sous les coutures ?

  • La première couche de tissu est la partie drainante de la culotte. Apportée par les quelques millimètres de tissus doux et aérés, elle draine le liquide vers la partie absorbante. C’est cette partie qui permet de rester au sec et de laisser respirer tout au long de la journée !
  • Ensuite s’ajoute la partie absorbante du tissu. Ultra-fine, elle va absorber le flux de façon rapide, continue, et en quantité variable selon la culotte. En effet, Réjeanne propose différentes options de flux : léger à moyen et important. C’est cette partie qui « garde » le sang pendant l’utilisation, avant de la rincer à l’eau froide et de la laver.
  • Enfin c’est l’effet imperméable engendré par la membrane présente dans la culotte menstruelle qui va permettre une sécurité anti-fuites (et oui, c’est le but !). Quand la culotte est « pleine », le tissu PUL empêche les tâches sur vos pantalons en attendant d’enfiler une nouvelle culotte !

De quoi est faite une culotte menstruelle ?

La composition exacte de nos culottes est la suivante : 80% polyamide et 20% élasthanne pour l’extérieur, 90% coton et 10% d’élasthanne pour la doublure, 93% polyamide et 7% lycra pour la dentelle, 80% viscose bambou et 20% polyester puis 100% polyester membrane PUL pour l’assemblage de protection.

Les culottes Réjeanne made in France sont non toxiques, sans nanoparticules d’argent (remplacées par la fibre de bambou) et certifiées Oeko-Tex 100. Leur technologie d’assemblage du tissu et la manière dont il est tissé par les ateliers français est brevetée. Le résultat est d’une qualité comparable aux grandes maisons de lingerie françaises.

Les avantages d’une culotte périodique

Pour l’équipe Réjeanne, l’avantage premier a été de concevoir une alternative qui soit confortable, agréable à porter, et bon pour la flore (c.à.d. sans résidus chimiques que peuvent laisser les protections périodiques « classiques »). La culotte est douce, et fait comme un câlin sur la peau.

Autre avantage est la dimension écologique de ces culottes. Une femme ayant ses règles 12 ou 13 fois par an, cela représente environ 3 500 jours dans une vie, et en moyenne entre 130 et 150 kg de protections périodiques (tampons, serviettes, applicateurs) jetées à la poubelle. Multiplié par le nombre de femmes réglées ? On vous laisse faire le calcul ! Les culottes menstruelles sont réutilisables et sont efficaces pendant de longues années. Donc on laisse nos protections jetables de côté et on va sauver les tortues ?

Comme on s’intéresse de plus en plus à notre planète, Réjeanne a choisi une production 100% française afin de réduire au maximum les émissions des gaz à effet de serre reliées principalement au transport des marchandises. Tous les ateliers sont exclusivement français, ce qui se retrouve dans la qualité de la culotte. #MadeInFrance

Enfin, si vous n’êtes toujours pas convaincues (mais on en doute ;)), regardez votre budget en protections hygiéniques tous les mois ! Selon nos calculs, on dépense en moyenne 4-5€ par mois, soit entre 260 € et 325 € sur cinq ans (sans compter toutes les culottes abîmées que l’on a dû racheter !). Avec des culottes menstruelles, la dépense sur la même période est de 65-70€ si l’on compte l’achat de deux culottes en moyenne. Donc plus de 200€ d’économie en cinq ans !

Alors ? On est séduite ?

Venez découvrir la gamme de culottes Réjeanne ! Du 34 au 48, Callie, Gaïa et Rhéa sont disponibles sur notre boutique en plusieurs coloris et plusieurs abondances de flux.

Une fois reçue, nous vous conseillons pour commencer de l’essayer tranquillement chez vous lorsque votre flux n’est pas au plus intense. Prenez le temps de vous habituer à son fonctionnement et aux sensations qu’elle procure. Et c’est tout ! Plus de stress et de panique le dimanche soir quand tout est fermé et que vos règles rappliquent alors que vous avez zappé de racheter des serviettes…