Panier

Votre panier est vide

Localizations

Choose a language

Comment gérer les odeurs pendant les règles ?

13/05/2022

En plus d’être douloureuses pour notre utérus, les règles s’avèrent souvent douloureuses pour notre odorat. Et ce n’est pas tous les jours facile à gérer ! On serre les jambes en s’imaginant que l’odeur nous suit partout comme notre ombre en nous pointant du doigt ! Comment s’expliquent ces odeurs de règles ? D’où viennent-elles et pourquoi ? A partir de quand se tourner vers son ou sa gynécologue ? Comment réduire les mauvaises odeurs pendant les règles ? Quid des odeurs avec une culotte menstruelle ? On vous dit tout !

Pourquoi les règles sentent-elles mauvais ?

L’odeur dégagée par les menstruations ne ressemble pas à celle du sang et pour cause, bien qu’on ait l’impression d’un raz de marée rouge dans notre jolie culotte de règles, le flux des règles n’est pas entièrement composé de sang.

Alerte news ! Voici peut être un fait que vous ignoriez sur les menstruations : le sang menstruel est accompagné par toute une bande de joyeux lurons :

  • bactéries qui se trouvaient dans l’utérus ;
  • muqueuse utérine (endomètre) qui se détache faute de fécondation ;
  • mucus vaginal.

C’est ce mélange qui explique cette odeur si particulière.

On ne le dira jamais assez pour faire taire les stéréotypes, LE SANG DES RÈGLES CE N’EST PAS SALE ! Il n’y a aucune raison d’avoir honte de leur odeur tout à fait normale, rien de plus naturel. On vous rassure, il n’est pas écrit promotion au rayon poissonnerie sur votre front et d’ailleurs si l’odeur de vos règles vous rappelle celle du poisson pas frais, il y a lieu de se poser des questions.

À lire : Mettre fin à la haine de soi

Quand faut-il s’inquiéter de l’odeur désagréable de ses règles ?

Comme nous le disions, il est parfaitement normal que les pertes vaginales lors de vos menstruations dégagent un parfum particulier. Pour autant, si vous sentez une odeur de poisson et que vous en êtes à vous vexer comme Ordralphabétix qui crie “Il est pas frais mon poisson ?”, c’est sûrement qu’il y a anguille sous roche pour poursuivre sur les métaphores marines.

Si l’odeur de vos règles vous semble inhabituelle ou franchement nauséabonde, il est toujours recommandé de vous tourner vers un professionnel de santé capable de vous aiguiller, c’est en particulier le cas si vous ressentez comme symptômes des douleurs telles que des brûlures vaginales ou des démangeaisons de la vulve. Il s’agira bien souvent d’une infection vaginale comme la vaginose bactérienne ou la mycose vaginale, une IST, ou une autre infection causée par un déséquilibre de la flore intestinale. Cette règle vaut à n’importe quel moment de votre cycle.
À lire : Choisir son gynécologue

À lire : Choisir son gynécologue

Comment gérer les odeurs des menstruations ?

Nos astuces pour éviter de subir les mauvaises odeurs quelque soit le moment de votre cycle menstruel :

Le vagin et l’utérus ont la capacité de se réguler contre les odeurs

Autre alerte news qui risque fort de vous dérouter. Il ne faut pas prendre plus de douches qu’à l’accoutumée pendant vos règles et on bannit absolument les douches vaginales. Si une bonne hygiène intime est nécessaire avec un savon doux, elle ne doit pas rimer avec décapage en règle à tout bout de champ. La mauvaise hygiène n’est donc souvent pas le premier diagnostic.

En effet, le vagin est protégé par une flore vaginale enrôlée pour lutter contre toutes les mauvaises bactéries qui peuvent causer des odeurs désagréables. A trop se laver on finit par détruire cette flore vaginale, laissant alors le champ libre à toutes les autres bactéries.

À lire : ​​Les culottes de règles contre le syndrome du choc toxique

Les protections périodiques jetables augmentent les mauvaises odeurs

La composition des protections périodiques reste obscure. On ignore donc encore la composition exacte d’un tampon et des serviettes. Ce que l’on sait, en revanche, c’est que certains des composants sont des substances toxiques, nocives pour notre intimité. Ils peuvent favoriser la prolifération des bactéries et donc aggraver les effluves en provenance de votre culotte !

Face à l’insécurité que ressentent chaque mois les femmes au moment d’utiliser une protection menstruelle, les jolies culottes de règles Réjeanne misent sur des textiles de qualité, certifiés Standard 100 by Oeko-Tex et sans nanoparticules d’argent. On pense à votre santé, autant qu’à votre confort, votre peau n’est, ainsi, en contact qu’avec un coton biologique tissé en France : sain et respirant. Oubliez vos odeurs de règles, vous êtes lumineuse !

Pour en savoir plus, découvrez notre technologie brevetée et nos méthodes de fabrication 100% françaises.