Réjeanne Mythes et stéréotypes sur le cycle menstruel
Lingerie — 1 août 2019

Mythes et stéréotypes sur le cycle menstruel

Avez-vous déjà entendu toutes les idées reçues sur le cycle menstruel ? Vous seriez surprise du nombre de mythes et stéréotypes qui entourent les règles.

Pour que vous ayez conscience des clichés que l’on peut entendre, l’équipe de Rejeanne vous a concocté une petite sélection.

Le cycle menstruel dure 28 jours (comme la lune !)

Et non, pas forcément ! Un cycle « normal » peut durer entre 21 et 35 jours. Cela dépend de la durée des phases folliculaire et lutéale.

Au-delà ou en deçà, il faudra considérer le fait de peut-être consulter un médecin.

Les règles s’arrêtent quand on est dans l’eau

De base, une femme ne saigne pas non-stop pendant toute une semaine. La muqueuse utérine se détache petit à petit, même si on est dans l’eau.

Ce qui peut les « arrêter » c’est plutôt la force de gravitation qui ne s’exerce pas aussi fortement dans l’eau. Les saignements peuvent donc être ralentis par les flots.

Les règles rendent de mauvaise humeur

Alors franchement NON ! Petit rappel à ceux qui jettent des « t’as tes règles ou quoi ?! ». Oui une femme est susceptible d’être plus irritable à un moment donné dans son cycle, mais c’est bien AVANT ses règles.

Durant la phase lutéale, le taux élevé de progestérone dépasse celui des œstrogènes et provoque une chute de la sérotonine. On devient beaucoup sensible au monde extérieur, on est triste, nerveuse, craintive, et les larmes coulent toutes seules.

Heureusement ça n’est pas tout le mois! Quand le corps comprend 14 jours après l’ovulation qu’il n’y a pas eu de fécondation ni de nidation, la progestérone chute, et on retrouve notre stabilité.

À lire : 5 livres sur les règles

Le sang des règles n’est pas propre

Juste parce qu’il vient du vagin d’une femme ? Franchement… En réalité, il est constitué de cellules sanguines et de paroi utérine, avec éventuellement un œuf non fécondé.

Nothing else ! Rappelons que c’est également la seule forme de sang qui est non-violent. Rien de plus naturel.

On ne peut pas tomber enceinte pendant les règles

FAUX ! Surtout, rappelez-le à tous vos amis qui ont l’intention d’avoir des relations sexuelles pendant qu’elle a ses règles. On peut absolument tomber enceinte pendant ses règles pour plusieurs raisons.

D’abord, car les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à cinq jours dans le corps d’une femme, et donc être toujours en vadrouille lorsque l’ovulation arrive. Et n’oublions pas que celle-ci (l’ovulation oui), peut être déclenchée pendant ou juste après les saignements. Alors on continue de se protéger si on ne veut pas bébé.

On ne peut pas faire l’amour pendant les règles

Faire l’amour pendant ses règles ? Oui c’est possible et non ce n’est pas tabou. Pour preuve, on a carrément dédié tout un article sur le sujet !

À lire : Comment gérer son syndrome prémenstruel ?

Tu ne feras pas de sport et tu te reposeras pendant tes règles

Vous avez sûrement compris, on est ici pour casser les mythes. Donc, si, on peut bien sûr faire du sport pendant son cycle menstruel, c’est même conseillé si on n’a pas de signes extrêmes de fatigue. On peut par exemple faire du yoga pendant ses règles ou encore faire de la natation, etc.

Ça détend et fait travailler les muscles qui se crispent à cause des contractions de l’utérus. On a en effet parfois besoin d’un peu plus de sommeil, mais mieux vaut sortir de chez soi et s’oxygéner pour retrouver sa bonne mine !

On ne peut pas cuisiner pendant ses règles

Bon stop là.

Tampons ou serviettes hygiéniques ?

Ni l’un, ni l’autre en fait ! Soucis de confort ? D’environnement ? De coût ? On a justement publié un article sur les alternatives aux protections hygiéniques classiques. Petit indice sur la réponse : la cup et les jolies culottes menstruelles Réjeanne.

Pour aller plus loin, on ne peut que vous conseiller de découvrir le passionnant discours de Lucy Peach à propos de la conscience du cycle menstruel.