Panier

Votre panier est vide

Localizations

Choose a language

Quelques livres à lire absolument

04/03/2021

L’hiver, la grisaille, le couvre-feu, la limitation des déplacements, le chômage partiel, le COVID, les quarantaines, nous voilà tou.te.s relégué.e.s aux abris en attendant des jours meilleurs. Alors, on peut rester scotché.e.s devant les chaînes tout info ou s’adonner sans complexe au binge-watching de séries TV. On peut aussi en profiter pour lire.

Et nous, chez Réjeanne, on trouve que c’est plutôt une bonne idée.

Et on a quelques idées pour vous, tendance féministe on l’avoue, et on l’assume !

Stefan Zweig : Vingt-quatre heures de la vie d’une femme

Une nouvelle écrite par l’écrivain autrichien Stefan Zweig et parue en 1925, qui retrace vingt-quatre heures de la vie de Mme Henriette, une femme mariée qui s’enfuit avec un jeune homme en proie à la fièvre du jeu qu’elle a rencontré au Casino de Monte-Carlo. A la fois mère et amante, elle est prête à tout abandonner et tout perdre pour le sauver, provoquant un scandale dans la pension de famille où elle loge. Une conduite insensée qui va pousser Mrs C… à des confidences merveilleuses et bouleversantes. Ce récit bref et aigu d’une passion foudroyante est un bijou.

Virginia Woolf : Une chambre à soi

Paru en 1929, cet essai est devenu un classique de la littérature féministe. Le livre part de conférences que l’autrice a données dans deux collèges pour femmes de Cambridge où elle questionne le peu de place faite aux femmes dans l’histoire de la littérature britannique, et explique qu’il est « indispensable qu’une femme possède quelque argent et une chambre à soi si elle veut écrire une œuvre de fiction ». Ce à quoi bien sûr, la plupart, « enfermées à l’intérieur de leur maison pendant des milliers d’années », n’ont pas accès (contrairement aux hommes) ! Elle en profite pour inciter les femmes à se lancer : « Écrivez ce que vous désirez écrire, c’est tout ce qui importe. Et nul ne peut prévoir si cela importera pendant des siècles ou pendant des jours ». Très stimulant !

Goliarda Sapienza : L’Art de la joie

Anarchiste, résistante, féministe, bisexuelle, l’italienne Goliarda Sapienza a écrit ce qui est considéré comme un chef d’œuvre du XXe siècle : “L’Art de la joie”. Voici un roman d’apprentissage foisonnant, publié à titre posthume en 1996, qui retrace la vie de Modesta, une jeune femme née le 1er janvier 1900 dans une famille miséreuse de Sicile, et qui peu à peu, animée par une extraordinaire puissance de vie et le désir de rester libre à tout prix, nous raconte sa vie, ses drames, ses rencontres, ses ”enfants”, et ses coups de coeur sentimentaux, littéraires ou idéologiques, relatant au passage toute l’histoire de l’Italie du XXème siècle.

Gisèle Halimi – Annick Cojean : Une farouche liberté

Ce récit, publié en octobre 2020, et co-écrit avec la journaliste Annick Cojean, est un peu le testament moral que la célèbre avocate féministe Gisèle Halimi adresse juste avant sa mort aux nouvelles générations, pour leur rappeler que l’injustice demeure, qu’elle est plus que jamais intolérable, et que, comme elle, les femmes d’aujourd’hui doivent faire preuve d’un activisme indéfectible. Le récit retrace les combats qui ont rythmé sa vie, depuis sa jeunesse en Tunisie où déjà elle se rebellait contre la société patriarcale dont elle est issue, puis pour l’indépendance de son pays. Jusqu’à son combat acharné pour défendre la cause des femmes, que ce soit en tant qu’avocate ou au sein de son association son association Choisir la cause des femmes. Un récit passionné et passionnant.

Yann Queffélec : La mer et au-delà

Ami et complice de la navigatrice Florence Arthaud, partageant la même passion pour les mots et la mer, l’écrivain Yann Queffélec a pris la plume pour raconter la fureur de vivre de cette guerrière amoureuse de la liberté qui a tout quitté (jeunesse dorée, études de médecine, famille) et tout donné pour prendre le large, conquérir les mers et faire sa place au sein de la communauté très masculine des grands marins. Une vie de légende faite de sacrifices, de défis et d’une indestructible volonté. Un livre choc et un très bel hommage à la navigatrice disparue dans un accident d’hélicoptère en 2015.

Pour aller plus loin :