Réjeanne Les meilleurs documentaires engagés sur Netflix
Lingerie — 19 septembre 2019

Les meilleurs documentaires engagés sur Netflix

On connaît tous cette session Netflix & Chill posés sur le canapé.

Toutes les séries des plus belles aux plus bêtes y passent. Mais avez vous déjà pensé aux documentaires qui sont aussi sur la célèbre plateforme de streaming ?

Pour vous aider à y voir plus clair, l’équipe Réjeanne vous a préparé son top 5 des meilleurs documentaires engagés sur Netflix, portant sur des thèmes différents qui résonnent en nous en ce moment.

Press play !

1.   The true cost

Documentaire assez bouleversant sur le « fast fashion ».

The True Cost est une entrée sur l’industrie de production de vêtements, qui comprend une approche environnementale, sociale et psychologique.

Réalisé par Andrew Morgan en 2015, celui-ci dévoile essentiellement les conditions de vie des travailleurs à bas salaires dans les pays en développement. Mais aussi les effets collatéraux tels que la pollution des sols et des rivières, la contamination par les pesticides et les maladies qui en dérivent.

On vous prévient, vous n’aurez plus envie de mettre les pieds chez H&M ou chez la moindre marque « basique et conventionnelle ».

Le fast fashion vous repousse après avoir visionné ? Attendez de découvrir notre numéro 2.

2.   Minimalism : a documentary about the important things

Minimalism s’inscrit dans un mouvement de renoncement à la consommation de masse et à la course frénétique au « toujours plus ». Cette philosophie part du fait que la consommation ne fait qu’accroître l’aliénation (tout en dégradant l’environnement…), et n’apporte pas le bonheur.

Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus, deux capitalistes repentis et fondateurs du mouvement minimaliste, nous proposent alors un retour à l’essentiel. À travers ce cheminement du « Less is more », on revient à la simplicité et au détachement.

« Nos souvenirs ne résident pas dans ce que nous possédons, mais se trouvent à l’intérieur de nous »

Retrouvez également leur speech « The Art of Letting Go » lors d’un TEDxFargo en 2016.

 

À lire : Lucy Peach à propos de la conscience du cycle menstruel (TedxPerth)

3.   Fishpeople

« Pour certains, la mer est redoutable et dangereuse. Pour d’autres, c’est un monde sans limites de plaisir, de liberté et d’opportunités où la vie peut être vécue pleinement. »

Première marque de lobbying pour défendre la planète, Patagonia nous offre, avec Fishpeople, une ode à l’océan qui nous rappelle la beauté de la nature et la nécessité de la préserver. Keith Malloy nous transporte dans la beauté des fonds marins, articulé autour des individus qui en vivent : animaux, surfeurs, pêcheurs…

Nous serions d’autant plus sensibles à vouloir protéger les océans en admirant la manière dont ces individus subliment leur relation avec l’océan et tout l’écosystème qui l’habite.

4.   Cowspiracy : le secret de la durabilité

Potentiellement le documentaire le plus important de son genre, Cowspiracy explore l’impact de l’agriculture animale sur l’environnement et interroge les positions des associations environnementales.

Son parti pris est très clair : rappeler que l’élevage est en réalité la première cause de destructions environnementales, devant l’industrie pétrolière ou les différents modes de transports. Le documentaire milite contre l’industrie de l’élevage intensif et prône un mode de consommation qui exclurait toute viande d’origine industrielle.

Financé à 217% de son objectif sur le site participatif IndieGoGo, il a ensuite été repris par Leonardo DiCaprio, fortement engagé dans le monde de l’écologie et du développement durable.

Un « must » pour comprendre et se lancer dans un engagement écologique et durable.

À lire : Les meilleurs cafés solidaires healthy à Paris

5.   Gloria Allred : l’avocate des femmes

Gloria Allred est sans doute l’avocate féministe la plus connue de notre temps. Elle se bat depuis des années pour les droits des femmes et des minorités. Elle-même victime d’un viol dans sa vingtaine, cette épreuve a façonné son engagement et lui permet de comprendre les femmes victimes de violences sexuelles qu’elle défend.

Les femmes qui réclament des pensions alimentaires impayées, les prisonnières contraintes d’accoucher menottées, les femmes renvoyées après être tombées enceinte et les nombreuses femmes victimes de violence sexuelle. Son nom n’était peut-être pas arrivé jusqu’à vous, et pourtant c’est elle qui a défendu les victimes des histoires O.J Simpson, Michael Jackson, Bill Cosby, etc.

À 76 ans, Gloria Allred est en avance sur son temps : elle parle de viol, de harcèlement et de droits civiques. Elle est l’avocate américaine la plus connue et la plus redoutée des hommes puissants, connue pour ses coups d’éclat médiatiques

« Je défends l’individu lambda qui a été victime d’une injustice due aux actes abusifs d’une grande entreprise, d’une personne riche et célèbre, d’un tueur, d’un violeur, d’un harceleur sexuel. »

Vous avez déjà tout vu ou venez de tous les visionner ? On vous en conseille un dernier pour la route : Period. End of Sentence. Prix du meilleur court-métrage documentaire à la 91e cérémonie des Oscars, la réalisatrice Rayka Zehtabchi retrace la vie de femmes d’un village indien qui fabriquent leurs propres protections hygiéniques.

Un espoir pour les femmes du monde entier qui souffrent de la stigmatisation des règles, où qu’elles soient.