Réjeanne Les règles vues par les hommes
Lingerie — 30 novembre 2019

Les règles vues par les hommes

Il est plutôt difficile de donner une représentation « globale » que se font les hommes des règles. Cette vision dépend de tant de facteurs différents ! Éducation, entourage, vécu, vie personnelle. Si on voulait cependant classer tout le monde dans des cases, on pourrait faire ressortir trois catégories d’hommes. Ceux que ça dégoûtent, ceux qui ne connaissent pas grand-chose et qui préfèrent rester comme ça, et ceux que ça ne choque pas du tout (merci !).

Le côté obscur de certains hommes… ou de la société ?

En 2017, le magazine Biba a consacré une double page avec des réponses d’hommes interpelés dans la rue à qui on demandait : « Ça vous fait quoi quand une femme a ses règles ? ». Malgré quelques réponses encourageantes telles que « Ça m’instruit », « Ça me fascine », « Ça me plaît », ils ont des retours à la limite du perturbant. On vous laisse aller lire les pires extraits par là.

Comment peut-on être aussi dégoûté des règles ? D’autant plus que ça n’est pas un « problème » uniquement masculin. Selon un sondage réalisé par Thinx au Royaume-Uni auprès de 1500 femmes et 500 hommes, 58% d’entre elles se sont déjà senties gênées simplement parce qu’elles avaient leurs règles.

En réalité, c’est un sujet qui ne date pas d’hier. Depuis trop longtemps, et dès le plus jeune âge, les femmes subissent des humiliations à cause des menstruations.

En passant par l’accident de la chaise rouge dans la salle de classe ou par la réunion qui dure un peu trop longtemps, 42% des femmes disent avoir été humiliées à cause de leurs règles par des commentaires de leurs amis masculins, des membres de leur famille et de leurs camarades de classe.

Par mécanisme de défense, une femme peut donc avoir tendance à rester d’autant plus discrète dans tout ce qui concerne les règles afin d’éviter de subir des commentaires de trop. Mais comment s’ouvrir et libérer la parole comme ça ?

Il y a du progrès, même s’il en reste à faire

Ces sentiments d’embarras et de haine de soi par rapport au corps et notamment aux règles sont renforcés par une société qui prône l’image d’une femme parfaite, toujours propre aux cheveux qui sentent la rose.

Pour autant, beaucoup d’hommes sont tout à fait à l’aise avec ce sujet et ce n’est plus un tabou pour eux. Même si la plupart d’entre eux ignorent quasiment tout de la menstruation, cela reste le fonctionnement de la femme et de la nature ! Donc rien de trop tracassant.

Les règles et l’amour

On vous renvoie directement vers notre article dédié au sexe pendant les règles.

En voici un extrait :

« Dans la plupart des cas, ce sont en réalité les femmes qui y sont réticentes. On peut se sentir moins belle, moins excitante ou incommodée, et on se dit que l’autre trouve ça dégueu. Tout ça n’est qu’un blocage dans la perception qu’on a de la situation. “Avec un petit copain, ça passe encore, mais avec un coup d’un soir jamais !” C’est en effet un moment où on a besoin d’être réconfortée et de se sentir bien. Mais autre que ça, il n’y a pas de raison de se priver ! »

Libérer la parole sur les règles

Les progrès qui restent à faire concernent essentiellement la médecine et la parole. Entre la montée des diagnostiques d’endométrioses et les témoignages de femmes souffrant de cette condition, ces sujets vont main dans la main pour faire bouger les choses.

Il est nécessaire de continuer à faire avancer les mentalités à propos du cycle menstruel, aussi bien chez les femmes pour qui ce sujet ne devrait absolument plus être tabou, que chez les hommes qui ne devraient plus trouver ça particulièrement déplacé qu’une femme parle de son cycle menstruel.