Réjeanne Semaine d’aménorrhée : calcul grossesse aménorrhée
Lingerie — 24 novembre 2019

Semaine d’aménorrhée : calcul grossesse aménorrhée

Depuis notre article sur les applications pour calculer son cycle menstruel, vous savez sûrement quand auront lieu vos prochaines règles. Sauf que cette fois, vous ouvrez votre application et remarquez une semaine de retard. Puis une deuxième, puis presque un mois, voir deux. À ce moment-là, c’est peut-être plus qu’un simple retard de règles. Vous êtes alors déjà à plusieurs semaines d’aménorrhée. Aller, quelques petits rappels.

Rappels sur le cycle menstruel

Le cycle menstruel, c’est l’ensemble des phénomènes physiologiques qui préparent à la reproduction. Pendant le cycle, l’utérus connaît des modifications. L’endomètre, la muqueuse présente sur les parois de l’utérus, grandit au fur et à mesure du cycle, de manière à accueillir l’embryon en cas de fécondation. Si aucun embryon ne s’accroche à l’endomètre, c’est qu’il n’y a alors pas eu de fécondation ou que le corps a constaté une anomalie dans l’embryon fécondé. Le cycle se termine avant qu’un nouveau commence. Cette transition se caractérise par la perte de l’endomètre, qui se traduit par des saignements : ce sont les règles.

Améno-quoi ?

Le mot aménorrhée est le terme un peu barbare utilisé pour parler d’absence de règles. Ce mot est plus généralement utilisé lorsqu’on parle d’une personne réglée qui n’a pas de cycle pendant un mois ou plus. L’aménorrhée peut être le signe d’une pathologie, mais le plus souvent, c’est le signe d’une grossesse. Il y a alors eu une fécondation et l’endomètre ne se désagrège pas pour laisser place aux règles et à un nouveau cycle.

Semaines de grossesse, semaines d’aménorrhée

Quand on calcule en semaines de grossesse, on part du jour présumé de la fécondation, premier jour de vie. On va alors déterminer la dernière ovulation en partant du premier jour de règle et en ajoutant en moyenne 14 jours.

Pour calculer la grossesse en semaines d’aménorrhée, on prend le premier jour des règles précédente comme repère. Le calcul en semaines d’aménorrhée est le calcul utilisé par les médecins.

Pourquoi les médecins calculent-ils en semaines d’aménorrhée ?

Tout simplement car toutes les personnes réglées n’ovulent pas au 14ème jour de leur cycle. Ce chiffre est une moyenne, c’est comme dire que la durée d’un cycle est de 28 jours. Certaines ont un cycle plus court et d’autres un cycle plus long. C’est cette différence qui explique les variations du jour d’ovulation d’une femme à une autre.

De plus, l’ovule ne sera peut-être pas fécondé précisément le jour de l’ovulation. L’ovule a une durée de vie de 12 à 24h après l’ovulation, ce qui laisse une marge d’erreur en plus pour le calcul en semaines de grossesse.

Les médecins vont alors parler en semaines d’aménorrhée, pour suivre le développement du fœtus. C’est tout simplement pour être plus précis et ne pas avoir de doute sur l’âge réel du fœtus ainsi que ses différents stades de développement.

Comment compter ses semaines de grossesse ?

Les trimestres de grossesse sont alors comptés de cette façon :

  • le 1er trimestre va jusqu’à la fin de la 15ème semaine d’aménorrhée
  • le 2ème trimestre va de la 16ème à la 28ème semaine d’aménorrhée
  • le 3ème trimestre va de la 29ème semaine d’aménorrhée à la naissance (41ème semaine d’aménorrhée généralement)

Dans tous les cas, si vous avez un doute sur votre absence de règles, on vous conseille d’aller voir un médecin ou un gynécologue. Mais ne vous inquiétez pas, une absence de règles peut très simplement être liée au stress, à un changement de mode de vie ou une prise de médicaments.

Vous savez déjà tout sur les semaines d’aménorrhée et les trimestres de grossesse parce que vous êtes en plein dedans ? Alors on vous conseille notre article sur le cycle menstruel après l’accouchement.