Réjeanne Connaître son flux menstruel : peut-il être trop abondant ?
Lingerie — 28 décembre 2019

Connaître son flux menstruel : peut-il être trop abondant ?

Chez certaines femmes, la quantité de sang déversée pendant les règles peut paraître impressionnante. Heureusement pour notre système sanguin, c’est souvent plus une impression qu’une réalité. Ceci étant dit, un flux réellement trop abondant peut avoir des conséquences sur la santé, et il est important de ne pas négliger certains signaux.

C’est quoi un flux « normal » ?

Rien est normal, anormal, standard ou classique. Ce qui serait « normal », c’est le flux qu’une femme a toujours eu une fois que ses cycles se sont stabilisés. Ou bien des règles qui restent irrégulières. Ça arrive aussi !

Bon, il y a néanmoins quelques grilles de références pour se situer sur l’échelle de l’abondance et de l’irrégularité.

#1 Un cycle sain a une durée d’environ 3 à 8 jours.

#2 Un cycle « en bonne santé » survient à un intervalle de 21 à 36 jours.

#3 Le volume de sang perdu varie de 30 à 70 ml, soit en moyenne 3 cuillères à soupe ou deux shots d’espresso.

Au-dessus ou en deçà de ces intervalles, c’est soit qu’une méthode de contraception vient interférer avec le cycle ou le flux, soit que le corps a quelque chose à nous dire.

Connaître son cycle

Si on ne connaît pas bien son cycle, il est peut-être temps de s’y mettre ! Venez lire notre article Le cycle féminin pour les nul·le·s pour en savoir plus sur les fluctuations d’hormones dans le corps de la femme. En connaissant bien son cycle, on comprend plus vite les vrais signaux d’alerte à ne pas laisser de côté.

Les changements de flux sont imprévisibles et peuvent survenir d’un coup de stress, d’une variation d’activité sportive ou encore d’un changement d’alimentation. D’autres facteurs influent également sur le flux : certaines méthodes de contraception et des gènes familiaux. En étant à l’écoute de son corps, on peut mieux décider si la visite chez le gynéco est réellement nécessaire.

En parlant gynéco, si vous n’y êtes jamais allée ou si vous êtes en déplacement, voici une longue liste participative de gynécologues en France, mais aussi en Allemagne, Belgique, Colombie et d’autres pays.

Quand s’alarmer ? La ménorragie

Si le flux menstruel est vraiment trop abondant, on parle de ménorragie.
Voici plusieurs signes qui peuvent traduire une ménorragie :

  • Des règles qui durent plus d’une semaine
  • Devoir changer de protection hygiénique toutes les heures pendant plusieurs heures consécutives
  • Du sang qui contient des caillots importants
  • Des symptômes d’anémie : fatigue, teint pâle, maux de têtes, étourdissements.

Les causes d’une ménorragie

Très souvent, la ménorragie est la conséquence d’une carence en fer, et des compléments alimentaires peuvent suffire à réduire l’abondance du flux.

Si ça n’est pas à cause de ça, d’autres facteurs peuvent être :

  • Une lésion de l’utérus (endométriose, hyperplasie)
  • La pose d’un stérilet au cuivre
  • Un déséquilibre hormonal
  • La prise de certains médicaments

Dans tous les cas, il est important d’aller consulter un médecin afin de comprendre exactement ce qu’il y a derrière ce flux trop important.

Pour les flux abondants, notre modèle Callie convient parfaitement en complément d’une autre protection hygiénique, ou même seul !