Réjeanne Qu’est-ce que l’insuffisance ovarienne prématurée ?
Lingerie — 23 septembre 2019

Qu’est-ce que l’insuffisance ovarienne prématurée ?

Qu’est-ce que l’insuffisance ovarienne prématurée ? Avant de répondre à cette question, reprenons les choses depuis le début.

Au cours de sa vie, une femme produit entre 300 et 400 ovules. À chaque cycle, 1 à 3 d’entre eux sont relâchés dans les trompes utérines. En réalité, avant même que cette cellule reproductrice ne soit émise dans l’optique d’une éventuelle fécondation, elle a déjà un long parcours derrière elle.

Vers le 4e mois de la grossesse, entre 2 et 5 millions d’ovocytes sont déjà présents dans les ovaires du fœtus. Ils commencent à dégénérer dans les derniers mois de vie intra-utérine pour n’être plus que 1 million à la naissance. À la puberté, la réserve ovarienne ne compte déjà plus qu’environ 400 000 ovocytes, et ce « stock » ne fera que décroître jusqu’à la ménopause.

Qu’est-ce que l’insuffisance ovarienne ?

Durant chaque cycle à partir de la puberté, en moyenne 30 ovocytes vont tenter leur course à la maturation pour devenir l’ovule dominant. Seuls 1 à 3 parmi les 30 vont aller jusqu’à l’ovulation.

En moyenne, 500 d’entre eux parviendront à l’ovulation de la puberté à la ménopause et 99,9 % sont évacués sans avoir pu accomplir leur mission.

L’insuffisance ovarienne c’est donc la baisse naturelle de la production d’ovocytes par l’ovaire (et donc l’ovulation) jusqu’à l’arrêt définitif (ménopause).

À lire : Quelles plantes pour soulager ses règles douloureuses ?

Qu’est-ce que l’insuffisance ovarienne dite « prématurée » ?

Dans un déroulement « naturel » de la réserve ovarienne, une femme aura en moyenne :

  • 2-5 millions à 5 mois,
  • 1 million à la naissance,
  • 400 000 à la puberté,
  • 25 000 à 37,5 ans,
  • 10 000 à 40 ans,
  • 1000 à la ménopause.

Principale cause d’infertilité féminine liée à l’âge, cette diminution d’ovocytes est variable selon les femmes. Chez certaines, pour des raisons plutôt d’origine génétique, une perte accélérée des follicules peut mener à une insuffisance ovarienne prématurée (IOP), voire à une ménopause précoce.

Cette insuffisance est souvent diagnostiquée en cas de difficulté à procréer, bien avant l’âge moyen de la ménopause qui est de 51 ans en France.

Dans sa forme complète, l’IOP associe l’aménorrhée, les symptômes d’une carence œstrogénique, et des niveaux élevés des gonadotrophines avant l’âge de 40 ans. Le terme « insuffisance » signifie que la fonction ovarienne n’est pas normale, mais n’implique pas nécessairement l’arrêt total de la fonction ovarienne.

Environ 5 à 10% des femmes sont capables de devenir enceintes peu de temps après avoir été diagnostiquée.

Quand une femme est diagnostiquée d’une insuffisance ovarienne prématurée, elle continue d’avoir ses règles, qui deviennent parfois irrégulières. Dans ce cas, rien de mieux que des culottes menstruelles Réjeanne pour vous réconforter dans la douleur des règles ou dans la déception de ne pas être enceinte.

Et pour plus d’ouverture sur le cycle féminin, découvrez le speech inspirant de Lucy Peach à propos de la conscience du cycle menstruel (TedxPerth).