Réjeanne Comment faire ses produits de beauté bio ?
Lingerie — 6 août 2019

Comment faire ses produits de beauté bio ?

En ce moment, on voit du bio partout et ce n’est pas vraiment pour nous déplaire. Il s’immisce dans tous les pans de notre quotidien : la cuisine, les produits ménagers, les vêtements, etc. Et bien entendu les cosmétiques.

Depuis quelques temps, une catégorie de cosmétiques bio a complètement le vent en poupe : les cosmétiques faites maison et solides. On a déjà eu l’occasion de partager avec vous les recettes made in Réjeanne pour votre masque pour des cheveux naturels faits maison ou encore votre crème de jour à faire soi-même.

Et comme on avait envie de partager d’autres recettes sympathiques, on vous propose un nouvel article pour vous donner toutes les astuces nécessaires pour faire ses produits de beauté bio.

Pourquoi faire ses produits de beauté bio soi-même ?

Tout simplement parce que c’est :

  • écologique : les cosmétiques bio sont par nature biodégradable, mais les cosmétiques solides ont un autre avantage : ils sont zéro déchet, car n’ont pas d’emballage plastique.

 

  • économique : en achetant nous-mêmes les ingrédients, ramenés au coût d’un produit acheté dans le commerce, on se rend compte que c’est (très) très rentable.

 

  • personnalisé : on peut adapter les ingrédients en fonction des besoins de notre peau ou de nos cheveux.

 

  • sain : les préparations maison n’intègrent pas d’éléments chimiques agressifs ou décapants, contrairement aux produits que vous trouvez en grande surface.

 

  • ludique : même si on transforme notre cuisine en champ de bataille comme quand on fait un gâteau au chocolat, c’est une activité amusante qu’on peut aussi pratiquer en famille.

 

À lire : Qu’est-ce qu’un savon sur-gras ?

Quels sont les ingrédients de base pour faire ses produits de beauté bio ?

Si vous n’avez jamais osé fabriquer vos propres cosmétiques, ça peut vous paraître un peu compliqué, car vous n’avez peut-être jamais entendu parler de tensioactifs ou de poudre de shikakaï avant de lire cet article.

Mais on peut vous assurer qu’on prend vite la main et que les préparations sont vraiment simples et accessibles à tout le monde ! Bien entendu, en fonction de ce que vous choisissez de fabriquer, vous n’aurez pas besoin de tous les ingrédients de cette liste.

Vous pouvez trouver tous vos ingrédients chez AromaZone, à prix tout à fait correct. Comme par exemple :

  • Des poudres végétales ou argiles.

 

  • Des huiles végétales et/ou beurres végétaux, choisies en fonction de vos besoins (nourrissantes, sébo-régulatrices, apaisantes, etc.).

 

  • Des tensioactifs : c’est ce qui va permettre à votre préparation de mousser et de nettoyer. Il en existe plusieurs qui sont dérivés de la coco : le SCI est par exemple très bien pour les préparations solides, ou le sodium coco sulfate qui est le tensioactif le plus utilisé.

 

  • De la vitamine E ou de l’extrait de pépin de pamplemousse (conservateurs naturels).

 

  • En option, vous pouvez ajouter à vos préparations des actifs cosmétiques, que vous pouvez trouver en magasins spécialisés. Par exemple les protéines de soie sont très conseillées pour les cheveux.

 

  • En option également, des huiles essentielles ou parfums naturels.

 

À lire : Pourquoi s’épile t-on ?

Quelques recettes pour débuter dans les cosmétiques maison

 

Fabriquer son shampoing solide maison

C’est extrêmement simple et c’est super pour commencer. Ce shampoing solide est redoutablement efficace. Vous allez très vite voir la différence avec un shampoing liquide de supermarché. Il ne vous faut que 4 ingrédients :

  • Du tensioactif SCI (60 grammes)

 

  • 10 g d’eau.

 

  • De l’huile végétale (20 grammes – vous pouvez en mélanger deux, par exemple le jojoba et la nigelle si vous avez les cheveux qui regraissent vite, ou alors avocat et ricin si vos cheveux sont plutôt secs. L’huile végétale de brocolis est conseillée pour les cheveux frisés, vous pouvez la mélanger avec de l’huile de coco).

 

  • Une poudre de votre choix (10 g) : argile verte ou rhassoul si cheveux gras, poudre de Sidr si cheveux colorés et shikakai pour les brunes (tout type de cheveux). Vous pouvez consulter toutes les poudres et leurs propriétés sur internet.

 

  • De l’huile essentielle (10 à 20 gouttes) : tea tree ou lavande si cheveux gras ou sujets aux pellicules, menthe poivrée pour renforcer les cheveux…

 

  • En option : quelques gouttes de protéines de soies.

 

Comment préparer ce shampoing solide maison ?

 

  1. Au bain-marie, mélangez le tensioactif avec l’eau jusqu’à ce que la préparation soit fondue.
  2. Ajoutez ensuite l’huile végétale et mélangez bien. Puis, ajoutez la poudre.
  3. Retirez la préparation du feu et ajoutez les gouttes d’huiles essentielles.
  4. Tassez la préparation dans un moule en silicone et laissez reposer quelques heures (vous pouvez aussi la mettre au frigo pour qu’elle fige plus vite).

 

À lire : Utiliser les huiles essentielles pendant les règles

Fabriquer son nettoyant visage

Vous pouvez opter pour une version solide ou liquide en fonction de vos préférences. Il vous faudra :

  • Environ 100 ml de base lavante neutre bio. Si vous optez pour une version solide, remplacez cette base lavante par 60 g de sodium coco sulfate mélangé à 10 g d’argile rose.

 

  • De l’huile essentielle de citron ou tea tree (10 gouttes).

 

  • 5ml d’un actif cosmétique de votre choix : l’acide salicylique est conseillé pour purifier la peau, la poudre de noyaux d’abricot si vous souhaitez quelque chose de plus exfoliant pour donner de l’éclat.

 

Comment préparer ce nettoyant visage ?

 

  • Version liquide : mélangez tous les ingrédients et transvasez-les dans un contenant vide.

 

  • Version solide : comme pour le shampoing, faites d’abord chauffer au bain-marie le tensioactif avec 10 g d’eau et ajoutez l’argile. Ajoutez le reste des ingrédients et tassez la préparation dans un moule en silicone. Laissez reposer quelques heures.

 

À lire : Bien préparer et protéger sa peau au soleil

Fabriquer sa crème pour le corps nourrissante

Pour 200 ml de crème, il vous faudra :

  • Du beurre de karité ou de cacao (environ 10 g)

 

  • De l’huile végétale d’avocat ou d’argan (30 ml)

 

 

  • De l’hydrolat (choisissez celui qui vous plaît le plus, chez Réjeanne on aime beaucoup celui de fleur d’oranger) (20 ml)

 

  • De l’extrait de pépins de pamplemousse (15 gouttes)

 

Quelles sont les étapes de la recette ?

 

  1. Au bain-marie, faites chauffer doucement le beurre de karité ou de cacao avec l’huile végétale.
  2. Faites ensuite chauffer dans une autre casserole l’hydrolat. Retirez les deux casseroles du feu une fois que les préparations sont chaudes.
  3. Versez progressivement l’hydrolat dans le mélange beurre de karité/huile, en fouettant doucement.
  4. Ajoutez ensuite l’extrait de pamplemousse avant de transvaser dans un flacon.

 

Si la cosmétique naturel et faite maison vous intéresse, vous pouvez retrouver de nombreuses recettes sur le web. Il est également possible de fabriquer son maquillage et ses produits ménagers.

Bon, pendant que vous mettez la main à la pâte, nous on retourne fabriquer nos jolies culottes périodiques. Ah non, là par contre, on garde la recette pour nous ! Mais vous pouvez toujours découvrir notre collection de culottes hygiéniques !