Réjeanne Les tampons hygiéniques sont-ils nocifs pour la santé ?
Lingerie — 18 avril 2019

Les tampons hygiéniques sont-ils nocifs pour la santé ?

En 2016 déjà, 60 Millions de Consommateurs avait réalisé une étude sur les protections hygiéniques. Glyphosate, phtalates, dioxines, HAP, EOX et/ou AOX avaient été retrouvés dans ces produits. 3 ans plus tard, une nouvelle étude (publiée le 21 février 2019) indique que les contaminations persistent dans les protections périodiques.

Dans tous les cas, l’utilisation de tampons présente toujours un risque de syndrome du choc toxique (bien que ce trouble reste relativement rare).

Qu’est-ce que le syndrome du choc toxique ?

Le syndrome du choc toxique est provoqué par les toxines libérées par certaines souches de bactéries. Ces toxines, une fois dans l’organisme, vont s’attaquer à différents organes comme le foie,
les reins ou les poumons, et plonger la patiente dans un état d’extrême faiblesse.

On parle de choc toxique lié aux règles puisque certains produits menstruels comme le tampon ou la coupe menstruelle entraînent la stagnation du sang dans le vagin. Un environnement favorable à la multiplication des bactéries. Celles-ci vont produire des toxines dangereuses qui vont entrer dans la circulation sanguine.

« Certaines femmes sont porteuses du staphylocoque doré, une bactérie qui n’est normalement pas dangereuse », explique au micro de LCI le Dr Gérard Lina, biologiste médical au CHU de Lyon. « Mais porter un tampon de manière prolongée peut la bloquer; au niveau du vagin. Alors, elle se multiplie et produit des toxines dangereuses », qui entreront dans la circulation sanguine et atteindront les organes.

De ce fait, de plus en plus de femmes se tournent vers des solutions alternatives.

Quelles sont les alternatives écologiques aux protections périodiques intra-vaginales ?

  • La serviette hygiénique lavable : c’est une serviette qui se « clipse » au fond de la culotte. Il faut rincer et laver sa serviette après utilisation, à la machine à laver ou à la main.
  • La culotte menstruelle : c’est une culotte qui ressemble à toutes vos autres culottes sauf qu’elle intègre un assemblage de protection absorbant et anti-fuite. C’est une culotte lavable
    et réutilisable. Après utilisation, on la rince à l’eau froide puis hop en machine ou lavage à la main comme à son habitude.

Les culottes Réjeanne sont douces, confortables, non toxiques et fabriquées en France avec des tissus certifiés Oeko-tex 100. Et en plus elles sont jolies ! Vous voulez découvrir notre collection ? C’est par ici les culottes menstruelles made in France !